Les aides de l’ANAH

Vous souhaitez réaliser des travaux de rénovation énergétique mais cela vous paraît coûteux et compliqué ? Si en plus, vous êtes propriétaire, vous êtes au bon endroit ! Selon l’ampleur des travaux que vous souhaitez réaliser, l’Agence national de l’amélioration de l’habitat (ANAH) vous soutient grâce à deux aides au financement : les dispositifs Habiter Mieux Sérénité et Ma Prime Rénov’. En 2019, ces programmes ont aidé plus de 100 000 propriétaires à financer leurs travaux et à améliorer leur confort énergétique.

Et si vous étiez le prochain ? Conditions, travaux éligibles montants et cumul : bienvenue dans notre guide complet sur les aides de l’Anah.

L’ANAH, qu’est-ce que c’est ?

L’Anah est un établissement public qui a pour mission d’améliorer le parc de logements privés existants. Elle s’occupe notamment de la réhabilitation et l’amélioration des logements des particuliers.

Êtes-vous éligible aux aides de l’Anah ?

L’Anah propose des aides destinées aux :

Propriétaires occupants

Propriétaires bailleurs

Syndicats de copropriété

Elles peuvent prendre la forme d’une subvention ou de conseil en rénovation énergétique.

Quels sont les travaux pris en charge par les aides de l’Anah ?

L’Agence national de l’habitat prend en charge de nombreux travaux d’amélioration de l’habitat à destination des propriétaires. Elle propose des aides selon le type de travaux réalisés :

Travaux lourds pour réhabiliter un logement indigne : aide Habiter Serein

Travaux visant la sécurité et la salubrité de l’habitat : aide Habiter Sain

Travaux visant l’autonomie de la personne : aide Habiter Facile

Travaux de rénovation énergétique : aides Habiter Mieux Sérénité et MaPrimeRénov’ (ancienne aide “Habiter mieux agilité”)

Depuis 2018, l’ANAH propose également l’aide Habiter Mieux - Copropriété à destination des copropriété fragiles.

Focus sur le programme “Habiter Mieux” de l’ANAH

En quoi consiste le programme “Habiter Mieux” ?

Le programme d’aide “Habiter Mieux” de l’ANAH a été créé en 2010. Son objectif ? Soutenir l’amélioration énergétique des logements privés en aidant les propriétaires aux revenus modestes à financer leurs travaux.

Dans ce cadre, l’ANAH a mis en place deux dispositifs : Habiter Mieux Sérénité et Habiter Mieux Agilité. Depuis le 1er janvier 2020, Habiter Mieux Agilité a été remplacée par MaPrimeRénov’.

Êtes-vous éligible aux aides “Habiter Mieux” ?

Pour bénéficier des aides “Habiter Mieux”, vous devez respecter des conditions communes à l’ensemble des aides du programme, ainsi que des conditions spécifiques à chaque aide. Les conditions communes aux aides Habiter Mieux Sérénité et Ma Prime Rénov sont les suivantes :

Vous êtes propriétaire d’un logement qui est votre résidence principale

Vous disposez de ressources ne dépassant pas les seuils fixés par l’ANAH : les plafonds dépendent de votre revenu fiscal n-1, du nombre de personnes vivant dans votre foyer et de votre lieu d’habitation

Les plafonds de ressources de l’ANAH :
NOMBRE DE PERSONNE VIVANT DANS LE FOYER REVENUS TRÈS MODESTES REVENUS TRÈS MODESTES
1 Île-de-France Autres régions Île-de-France Autres régions
1 20 593 € 14 879 € 25 068 € 19 074 €
2 30 225 € 21 760 € 36 792 € 27 896 €
3 36 297 € 26 170 € 44 188 € 33 547 €
4 42 381 € 30 572 € 51 597 € 39 192 €
5 48 488 € 34 993 € 59 026 € 44 860 €
PAR PERSONNE SUPPLÉMENTAIRE + 6 096 € + 4 412 € + 7 422 € +5 651 €

Voyons maintenant plus en détails les conditions et montants des deux dispositifs vous permettant de financer vos travaux de rénovation énergétique : Habiter Mieux Sérénité et Ma Prime Rénov’ (ancienne aide Habiter Mieux Agilité).

L’aide de l’ANAH “Habiter Mieux Sérénité”

Habiter Mieux Sérénité, qu’est-ce que c’est ?

Habiter Mieux Sérénité, c’est un accompagnement conseil couplé à une aide financière qui vous permet de rénover de manière globale votre logement.

Habiter Mieux Sérénité, qu’est-ce que c’est ?

Si vos travaux permettent un gain énergétique d’au moins 25 %, vous pouvez également bénéficier de la prime Habiter Mieux, dont le montant peut atteindre 15 000 €.

Pouvez-vous bénéficier de l’aide Habiter Mieux Sérénité ?

L’aide Habiter Mieux Sérénité est réservée à la rénovation des logements anciens. Pour en bénéficier, vous :

Êtes propriétaire occupant, propriétaire bailleur ou copropriétaire dans une copropriété fragile.

Votre logement a plus de 15 ans à la date où le dossier est déposé.

Votre logement n’a pas bénéficié d’un prêt à taux zéro, en cours ou octroyé il y a moins de 5 ans.

Vous respectez les plafonds de ressources communs au programme “Habiter Mieux”.

Quels sont les travaux éligibles ?

L’aide Habiter Mieux Sérénité vous permet de financer ce que l’on appelle un bouquet de travaux. De quoi s’agit-il ? Il s’agit d’un ensemble de travaux de rénovation énergétique (au moins deux), parmi les six catégories de travaux suivantes :

Isolation : des parois vitrées (fenêtres double vitrages, porte-fenêtres…), des parois opaques (ravalement de façades, murs par l’intérieur…), de la toiture (combles aménagés…)

Chauffage : acquisition d’une chaudière ou poêle fonctionnant avec du bois (chaudière à granulés, à bois,…)

Achat d’un équipement de production d’eau chaude à usage sanitaire fonctionnant aux énergies renouvelables (systèmes solaires combinés, chauffe eau solaire individuels,…)

Acquisition d’une pompe à chaleur ou chaudière à condensation, chaudière à micro-cogénération ou système de production d’énergie fonctionnant aux énergies renouvelables (éoliennes,…)

Comment sont définis les travaux à réaliser ?

Les travaux sont définis au cas par cas, grâce à l’intervention d’un opérateur-conseil qui vous accompagne dans vos démarches, du début à la fin : diagnostic thermique, devis, autres aides possibles, aides bancaires possibles, exonérations fiscales.

Comment trouver et financer mon opérateur-conseil ?

Vous faites appel à un opérateur-conseil travaillant dans une association spécialisée ou un bureau d’étude. Cet accompagnement étant obligatoire, vous bénéficiez d’une aide forfaitaire de 573€.

Attention : à partir du 1er janvier 2019, les travaux doivent obligatoirement être réalisés par un professionnel RGE (Reconnu Garant de l’Environnement).

Quel est le montant de l’aide Habiter Mieux Sérénité ?

Vous êtes propriétaire occupant votre logement

Le montant maximum de l’aide Habiter Mieux Sérénité va de 7000 à 10 000 € selon vos revenus. Vous bénéficiez d’une prime de 10% si vos travaux de rénovation vous permettent un gain d’énergie d’au moins 25 %.

NOMBRE DE PERSONNE VIVANT DANS LE FOYER MÉNAGES AUX REVENUS MODESTES MÉNAGES AUX REVENUS TRÈS MODESTES
AIDE HABITER MIEUX SÉRÉNITÉ 35% du montant total des travaux HT, jusqu’à 7 000 € 50% du montant total des travaux HT, jusqu’à 10 000 €
PRIME HABITER MIEUX (SI GAIN D’ÉNERGIE D’AU MOINS 25%) 10% du montant total HT, jusqu’à 1 600 € 10% du montant total HT, jusqu’à 2 000 €
TOTAL Jusqu’à 8 600 € Jusqu’à 12 000 €

Et concrètement, quelle part sera prise en charge ?

Exemple. Si vous vous situez dans la catégorie des revenus très modestes et que l’ensemble de vos travaux vous coûte un total de 17 000 € HT. Vous aurez droit à : Une aide aux travaux de 8 500 € Une prime Habiter Mieux de 1 700 € Soit une aide totale de 10 200 €. Votre reste à charge sera donc de 6 800 € HT.

Vous êtes propriétaire bailleur

L’aide Habiter Mieux Sérénité finance jusqu’à 25% du total de vos travaux HT. Elle est fixée à 750€HT/m2, dans la limite de 80 m2/logement, et peut donc atteindre 60 000 €.

Si vous bénéficiez de cette aide, vous signez une convention à loyer maîtrisé avec l’ANAH. Elle vous engage à louer votre logement à un particulier sous conditions de ressources et en respectant un loyer plafonné, sur une durée de 9 ans.

Si l’ensemble de vos travaux permet un gain énergétique d’au moins 35% et que votre logement remonte de deux classes énergétiques (ex. de F à D), vous pouvez bénéficier d’une prime Habiter Mieux de 2 000 €.

Comment faire votre demande d’aide Anah ?

Vous pouvez faire votre demande de subvention sur Internet via le site de l’Anah, ou par téléphone au 0 808 800 700 (numéro non surtaxé). Pour faire votre demande en ligne, il convient de vous rendre sur le site de l’Anah et de renseigner les informations demandées. Si vous êtes effectivement éligible, vous poursuivrez votre démarche 100 % en ligne en transmettant les documents demandés.

Une fois vos informations transmises, la demande d’aide se déroule en 4 étapes :

Vous procédez à la visite préalable de votre habitation puis montez votre dossier avec un opérateur-conseil

Votre demande est examinée et l’ANAH rend sa décision

Vous réalisez vos travaux

L’ANAH vous envoie votre aide

Focus sur MaPrimeRénov’

MaPrimeRénov’, qu’est-ce que c’est ?

MaPrimeRénov’ est une nouvelle aide destinée aux ménages aux revenus modestes et très modestes, disponible depuis le 1er janvier 2020. C’est la fusion du CITE à 30% et de l’aide Habiter Mieux Agilité.

À partir du 1er janvier 2021, toutes les catégories de revenus peuvent bénéficier de MaPrimeRénov’. Bonne nouvelle, les travaux dont les devis ont été signés à partir du 1er octobre 2020 sont éligibles. L’important est de déposer votre demande de MaPrimeRenov’ à partir du 1er janvier 2021.

Quels sont ses avantages ?

Elle vous permet de financer vos projets de rénovation énergétique pas à pas : les montants sont fixes, par type de travaux.

Elle est ouverte aux propriétaires occupants et bailleurs de logements, dès lors qu’ils ont été construits il y a plus de 2 ans.

MaPrimeRénov concernent la majorité des travaux de rénovation énergétique (isolations, remplacement d’une vieille chaudière, pompes à chaleur, audit énergétique,…). Ils doivent impérativement être réalisés par un artisan certifié RGE.

Quel est le montant de MaPrimeRénov’ ?

Un montant fixe est attribué pour chaque type de travaux, ainsi que chaque catégorie de revenus. Il peut atteindre 10 000 € pour certains type de travaux. Ce système vous permet de connaître le montant de votre aide à l’avance : finis les doutes et incertitudes !

Découvrez les montants de MaPrimeRénov’ par travaux selon votre profil

Vous ne savez pas à quel catégorie de revenus vous appartenez ? Voici les barèmes de l’Anah :

ÎLE-DE-FRANCE
NOMBRE DE PERSONNE COMPOSANT LE MÉNAGE (foyer fiscal) Ménages aux revenus Très modestes Ménages aux revenus modestes Ménages aux revenus intermédiaires Ménages aux hauts revenus
1 ≤ 20 593 € ≤ 25 068 € ≤ 38 184 € > 38 184 €
2 ≤ 30 225 € ≤ 36 792 € ≤ 56 130 € > 56 130 €
3 ≤ 36 297 € ≤ 44 188 € ≤ 67 585 € > 67 585 €
4 ≤ 42 381 € ≤ 51 597 € ≤ 79 041 € > 79 041 €
5 ≤ 48 488 € ≤ 59 026 € ≤ 90 496 € > 90 496 €
Par personne supplémentaire + 6 096 € + 7 422 € + 11 455 € + 11 455 €
≤ : inférieur ou égal / > : supérieur
AUTRES RÉGIONS
NOMBRE DE PERSONNE COMPOSANT LE MÉNAGE (foyer fiscal) Ménages aux revenus Très modestes Ménages aux revenus modestes Ménages aux revenus intermédiaires Ménages aux hauts revenus
1 ≤ 14 879 € ≤ 19 074 € ≤ 29 148 € > 29 148 €
2 ≤ 21 760 € ≤ 27 896 € ≤ 42 848 € > 42 848 €
3 ≤ 26 170 € ≤ 33 547 € ≤ 51 592 € > 51 592 €
4 ≤ 30 572 € ≤ 39 192 € ≤ 60 336 € > 60 336 €
5 ≤ 34 993 € ≤ 44 890 € ≤ 69 081 € > 69 081 €
Par personne supplémentaire + 4 412 € + 5 651 € + 8 744 € + 8 744 €
≤ : inférieur ou égal / > : supérieur

Bon à savoir

En additionnant les travaux, le montant total de l’aide ne peut excéder 20 000 € par logement sur une période de 5 ans.

Les aides de l’ANAH sont-elles cumulables ?

Pouvez-vous cumuler les aides Habiter Mieux Sérénité et Ma Prime Rénov’ entre elles ?

Non, ces deux aides ne sont pas cumulables entre elles. En revanche, il est tout à fait possible de cumuler l’une ou l’autre avec les nombreuses aides à la rénovation énergétique existantes.

Avec quelles aides pouvez-vous cumuler les aides de l’Anah ?

CITE ECO PTZ HABITER MIEUX SÉRÉNITÉ PRIME RÉNOV’ CHÈQUE ÉNERGIE ACTION LOGEMENT
HABITER MIEUX SÉRÉNITÉ /
MAPRIMERÉNOV’ /

Autres règles spécifiques :

Habiter Mieux Sérénité : pour bénéficier de l’aide, vous ne devez pas avoir bénéficié d’un prêt à taux zéro depuis 5 ans.Votre logement a plus de 15 ans à la date où le dossier est déposé.

Pour MaPrimeRénov’, le montant cumulé des aides ne peut dépasser :

90 % du coût total des travaux TTC pour les ménages aux revenus très modestes. Il vous restera donc au minimum 10% à charge.

75% du coût total des travaux TTC pour les ménages aux revenus modestes . Il vous restera donc au minimum 25% à charge.

Ajouter un commentaire